ABC Compétences

30 octobre 2011

Quelles informations inclure sur le CV ?

Nous avons vu dans un article précédent qu'il valait mieux éviter d'insérer une photo sur son CV, afin d'éviter tout risque de préjugé (même inconscient) de la part du recruteur. De même, qu'en est-il des autres informations, non nécessairement obligatoires, que l'on peut choisir d'inclure ou pas sur son CV ?
Montrez votre CV à 3 personnes : vous aurez 3 avis différents. Comment, dans ces conditions, décider de ce qui doit apparaître et de ce qui ne le doit pas ?

En cas d'hésitation, posez-vous simplement la question suivante : cette information risque-t-elle de nuire à ma candidature ? Passons en revue les différentes catégories d'information relatives à votre état civil (dans cet article, nous ne nous intéresserons pas au corps du CV : expériences, compétences, formation).

Nom et prénom - A moins qu'il ne s'agisse d'un CV anonyme, mentionnez uniquement votre prénom usuel, suivi de votre nom. Si votre nom de famille est identique à un prénom, ne mettez en majuscule que la première lettre de votre prénom, et l'ensemble de votre nom en majuscules. Par exemple : Marc MICHEL.

Adresse email - utilisez une adresse neutre, de préférence au format prenom.nom@fournisseur.net (par exemple : marc.michel@yahoo.fr), en évitant les adresses fantaisistes qui amusent les copains mais peuvent indisposer un recruteur, comme lovely_babe@hotmail.com.

Numéro de téléphone - utilisez de préférence un numéro de mobile, ou bien celui d'une ligne fixe équipée d'un répondeur : vous ne voulez pas risquer de perdre un message important ! Dans le même esprit que pour l'email, évitez les annonces musicales ou fantaisistes. Un message court et neutre, invitant simplement l'interlocuteur à laisser un message et ses coordonnées après le bip sonore, suffit amplement.

Dans l'absolu, vous pouvez vous contenter de ces 3 informations, à l'exclusion de toute autre. Il est cependant envisageable d'en inclure d'autres.

Adresse postale - si vous résidez loin du lieu de travail sur lequel vous briguez un poste, la préciser peut jouer en votre défaveur. Par exemple, si vous résidez à Boissy-Saint-Léger et que le poste est situé à Levallois-Perret (ou que vous envisagez de déménager dans une ville différente pour trouver un emploi), un recruteur pourrait écarter votre CV, en faveur de celui d'un candidat résidant à proximité.

Date de naissance (ou âge) - ce n'est un secret pour personne, dès lors que vous êtes agé de plus de 40 à 45 ans pour les femmes, et de 45 à 50 ans pour les hommes, la plupart des recruteurs s'intéressent moins à vous. Si vous décidez de ne pas inclure votre date de naissance ni votre âge, vous veillerez évidemment à retirer de votre CV toute information qui permettrait facilement de les estimer (par exemple : l'année d'obtention du bac). Attention, cette omission peut être à double tranchant, si le recruteur s'agace de l'absence de ces informations, ou s'il soupçonne que vous les avez retirées précisément parce que vous craignez d'être considéré comme trop "senior"... Si vous décidez d'inclure l'information, précisez simplement l'âge, ce qui évitera au recruteur d'avoir à effectuer une soustraction.

Situation familiale - rien ne vous oblige à préciser si vous êtes célibataire, marié, ou si vous vivez en couple.

Enfants - de même que pour la situation familiale, cette information ne regarde pas, au stade de l'examen des CV, le recruteur. Inutile, donc, de préciser le nombre, et encore moins l'âge, de vos enfants. Tout au plus pouvez-vous l'aborder au stade de l'entretien, si le recruteur a besoin d'être rassuré sur votre disponibilité.

Nationalité - si vous êtes de nationalité française, inutile de le préciser, sauf si votre nom présente une consonance étrangère, et que vous souhaitez éviter tout risque de discrimination. Si vous êtes de nationalité étrangère, vous pouvez le préciser, ainsi que la détention d'un permis de travail en règle.

Loisirs - bien ne que ne faisant pas à proprement parler partie de la catégorie Etat Civil, ces informations viennent parfois enrichir les dernières lignes du CV. Elles servent à donner un aperçu de votre personnalité.
Evitez donc les mentions banales et générales, telles que "voyages" ou "lecture". Essayez d'être spécifique... mais ne vous inventez pas des loisirs imaginaires : si vous indiquez être un fan de la littérature sud-américaine, et que vous tombez sur un recruteur qui partage cette passion, soyez prêt à en parler avec force détails, et avec enthousiasme !

Auteur : Lionel Ancelet

Aucun commentaire:

Publier un commentaire