ABC Compétences

19 avril 2012

Votre CV n'a que 6 secondes pour convaincre

Visual CV - Doug Belshaw
Le saviez-vous ? Votre CV n'a que six secondes pour convaincre un recruteur de décrocher son téléphone et de vous proposer un entretien. C'est ce que montre une récente étude publiée par The Ladders. Et non seulement ce recruteur ne consacrera que six secondes en moyenne à survoler votre CV, mais il ne s'intéressera qu'à une petite partie des informations qu'il contient. Alors, comment organiser et mettre en forme le contenu de votre CV pour qu'il retienne l'attention des recruteurs ?



L'étude menée par The Ladders repose sur l'oculométrie (eye-tracking en anglais). Cette technique consiste à mesurer les mouvements oculaires afin de déterminer la direction du regard. Elle sert parfois à identifier les zones de l'image qui attirent le regard dans une publicité... Dans le cas qui nous intéresse, il s'agissait de repérer les éléments que les recruteurs regardent dans un CV, et le temps passé sur chacun d'eux.

Zones "chaudes" sur un CV (The Ladders)
Les résultats donnent à réfléchir : un recruteur ne passe en moyenne que 6 secondes à parcourir un CV, et n'en lit qu'une infime partie. Les éléments qui retiennent avant tout son attention sont :

  • Le nom du candidat ;
  • Le nom de ses deux dernières sociétés ;
  • Les titres de ses deux derniers postes ;
  • Les dates de début et de fin de ses deux derniers postes ;
  • Sa formation ;
  • Sa photo si elle figure sur le CV.
Cela signifie-t-il qu'il est conseillé d'inclure une photo sur le CV ? Pas nécessairement, car le recruteur peut la regarder pendant près de 20% du temps qu'il consacre à l'ensemble du CV... or ce temps ne représente que quelques secondes ! D'autres études ont d'ailleurs montré que le recruteur se forge une opinion sur le candidat à la seule vue de sa photo, avant même d'avoir consulté le reste du CV, et que les éléments textuels du CV n'ont que peu d'influence sur cette opinion purement subjective.

(Victor 1558)
Les éléments ci-dessus représentent environ 80% du temps total passé par le recruteur à examiner un CV. Les 20% restant lui servent à balayer rapidement du regard le reste du CV à la recherche de mots-clés en rapport avec le poste à pourvoir. Ce qui est vrai pour un CV l'est d'ailleurs aussi pour un profil sur un réseau social en ligne tel que Viadéo ou LinkedIn.

Cette étude prouve donc, si c'était nécessaire, que la lisibilité d'un CV est primordiale, c'est-à-dire qu'il convient de choisir soigneusement les informations à y inclure, et de le mettre en forme de manière claire et structurée. Deux types de CV ont d'ailleurs été comparés par The Ladders : ceux rédigés par les candidats eux-mêmes, et ceux qui avaient été conçus par des Consultants RH spécialisés en coaching de carrière. Les recruteurs interrogés trouvaient les CV conçus par des professionnels plus clairs et plus faciles à consulter que ceux rédigés par les candidats.

Auteur : Lionel Ancelet

Aller plus loin : les résultats détaillés de l'étude The Ladders (en anglais).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire